Follow me on:

  • Jane the Virgin

Impossible pour moi de ne pas vous parler de ÇA. Cette série qui rythme mes journées depuis maintenant une semaine. Je n’en peux plus. Je suis définitivement accro.
Quelqu’un me comprend ou suis-je la seule hyper addict à ce monstre telenovelaesque ???

Remontons un peu dans le temps :
Il y a une semaine de cela, je vois à la télévision un spot pour cette nouvelle série qui arrive en France sur la chaine Téva. Jusque là, tout va bien, ma raison reste intacte. Mais vous connaissez ce moment ou vous allez sur les réseaux sociaux et qu’ils ne parlent tous que d’une chose ? Eh bien là, j’avais la même impression et voyais défiler des titres accrocheurs tels que « Jane the Virgin, la série qui vous rendra accro ! » ou « Qui est Gina Rodriguez, l’héroïne de Jane the Virgin ? » et je passe les nombreux « Jane the Virgin, la série à ne pas louper ! »…
À partir de là, ça y est, ma curiosité est piquée à vif. Je veux voir cette série de mes yeux vus et me faire mon opinion. Précisons que je n’avais alors pas grand espoir.
Ni une, ni deux donc, me voilà sur le premier site de streaming venu en train de charger le premier épisode.
Ça c’est un peu ce que l’on pourrait appeler « l’arrivée du diable » ou « le début de la fin ».

Peut-être serait-il temps maintenant de vous donner un synopsis ? Eh bien voici :
La série parle de la vie complétement folle et digne d’une telenovela de Jane Villanueva, une jeune femme qui enfant avait fait à sa grand-mère très pieuse la promesse de rester vierge jusqu’au mariage mais qui se retrouve, à la suite d’une erreur médicale, accidentellement inséminé artificiellement. En plus de cela, le donneur est le patron de Jane, un riche playboy avec qui elle avait flirté plus jeune.

Ça, c’est la version Wikipédia. Celle que vous retrouverez partout ! Et si je vous donnais la mienne ?

TRUC DE DINGUE !!!!!! Alors, d’abord il y a Jane. Quand elle avait 10 ans elle a promis à sa grand mère de rester vierge jusqu’au mariage. Minimum.
Puis il y a Michael, le petit ami tout craquant, tout mignon de Jane, qui est hyper respectueux du voeu de sa chère et tendre.
Et puis y’a Rafael …AAAHHHHHHH (vous l’avez compris, c’est le (très, très, TRÈS) beau garçon de l’histoire), le patron de Jane, et sa femme Petra (une co*** finie), et sa soeur Louisa qui exerce la profession très respectable de gynécologue (elle est un peu instable sur le plan psychologique aussi la pauvre).
Puis y’a ce rendez-vous. Cette gynécologue bouleversée (Louisa). Et une malencontreuse erreur, puisque Mme la gynéco confond Salle 7 et Salle 8 DONC insémination et frottis DONC Petra et Jane… 20% de chance que l’insémination fonctionne. Et forcement une chance de fou ! Jane se retrouve fiancée à son petit ami, tout en étant enceinte de son patron… le TOUT en étant vierge.

BAM ! Ça sonne assez dingue non ?
Ça l’est.

1 2
3 4
5 6
7 8

 

 

 

 

Et donc ?

Je suis clairement tombée amoureuse de cette série ! Si bien qu’en l’espace d’une semaine (avec les cours et les partiels en parallèle) je me suis dévoré tous les épisodes sortis jusqu’à présent (c’est à dire 20 à l’heure ou je publie cet article).
Et ça a été une véritable tortuuure de devoir m’arrêter chaque soir pour réviser ou pour aller dormir ! Je ne voulais pas lâcher cette série. Et on ne peux pas dire qu’elle m’aidait puisque c’est le genre de série à classer dans les « vicieuses » : celles qui terminent un épisode sur un truc tellement de malade, une chose tellement improbable, un évènement tellement choquant, quelque chose de tellement DIIINGUE… que forcement tu t’enfermes dans un cercle vicieux, avec cette envie de regarder l’épisode suivant… sans arrêt, encore et ENCORE. Même à 1h du matin. Même quand tu te lève a 6h le lendemain. Même à 1h du matin ET que tu te lève à 6h du matin.
Eh oui, prenez garde !
Cette série c’est un tout : on y trouve de l’humour, des drames, des histoires d’amour, des investigations policières… On pourrait penser que c’est un peu brouillon tout ça, mais non, la série est faite avec une telle ingéniosité que le tout se fond très bien et rend une série très fluide, très second degrés, qui se dévore sans modération !
De plus, les acteurs sont vraiment, vraiment, VRAIMENT, géniaux. Gina Rodriguez aura d’ailleurs reçu la récompense de Meilleur actrice dans une série télévisée musicale ou comique aux derniers Golden Globes. Rien que ça !
Cependant les autres aussi ont de belles facettes, bien brillantes, qui nous attirent, inexorablement, en donnant du corps et du coeur à leurs personnages.
On a donc Jane, la vierge immaculée ; Michael, le jeune policier craquant et amoureux ; Abuela (Alba), la grand mère surprotectrice ; Xiomara, la maman cool et véritable aimant à hommes ; Rafael, l’ancien playboy reconverti en patron d’hôtel et mari cocu ; Petra, la femme attirée par tout ce qui transpire l’argent, et qui cache de gros secrets… j’en passe et des meilleurs, le reste doit rester secret si l’on ne veut pas trop spoiler la série.
Et il y a mon gros béguin pour cette voix off, sublime, qui vient ponctuer les épisodes de petites pépites d’or ! (OUI, je suis amoureuse d’une voix off !) Combinez-la à ce montage hilarant dont la série a le secret, et vous passerez assurément des moments d’exception, à rire à gorge déployée en vous disant que ça y est : vous êtes perdus, que cette série a eu raison de vous. Oui, oui, je le jure !

Bref, vous l’aurez compris au titre, et encore plus au contenu si vous avez eu le courage de lire tout cet article : Jane the Virgin est un véritable coup de coeur et se propulse directement en haut de ma liste de séries préférées !
Si un jour vous avez du temps à tuer et que vous vous posez la sempiternelle question « Qu’est-ce que je pourrais bien regarder ? », repensez à cet article et foncez vite dévorer cette série 😉

Petra's Devil

En attendant ce moment, vous pouvez juste vous régaler du trailer de Jane the Virgin, juste : ici !

N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous connaissez cette série vous aussi et si vous l’aimez autant que moi ! (ou non ahaha)

Je vous embrasse fort !

– S

Signature
Share

You might also like

Comments

Leave a Reply