Follow me on:

  • [J'ai vu] : La face cachée de Margo

Hello mes Carpettes ! 

Aujourd’hui je vous parle d’un film que j’attendais depuis un boooon moment : Paper Towns (ou La face cachée de Margo en français… titre que je n’aime pas du tout !).
Je suis une inconditionnelle des romans de John Green, tellement en fait que je les ai tous lus. Et je dois avouer que l’adaptation de son livre Nos étoiles contraires était absolument parfaite !
Alors pourquoi n’en serait-il pas de même pour son Paper Towns ? Je n’y vois aucune raison !

[J'ai vu] : La face cachée de Margo

De quoi ça parle ?

L’histoire de Quentin et de Margo, sa voisine énigmatique, qui aimait tant les mystères qu’elle en est devenue un. Après l’avoir entraîné avec elle toute la nuit dans une expédition vengeresse à travers leur ville, Margo disparaît subitement – laissant derrière elle des indices qu’il devra déchiffrer. Sa recherche entraîne Quentin et sa bande de copains dans une aventure exaltante à la fois drôle et émouvante. Pour trouver Margo, Quentin va devoir découvrir le vrai sens de l’amitié… et de l’amour.

Adaptation du roman La face cachée de Margo de John Green

Ce que j’en ai pensé : 

Juste : je l’ai adoré ! Il n’y a pas d’autre mot puisque l’adaptation du livre est absolument parfaite. Tellement que l’on ressens la patte de John Green, l’auteur du roman original. À n’en rien douter, et comme l’ont prouvé ses nombreux tweet et photos, ce dernier a veillé au grain durant le tournage et ça se ressent !

Paper Towns 5

Il y en a pour plaire à tous dans Paper Towns : une narration ludique et originale, des acteurs collants parfaitement aux personnages du livre, de l’humour, de l’amour, de l’amitié, de l’espoir, du désespoir même, et une morale qui comme de coutume chez John Green parle à tous (ou tout du moins qui m’a beaucoup parlé à moi 😊 ).
Bref, un tourbillon dans lequel on adore se sentir entrainé et qui nous donne l’impression de sortir de la salle l’esprit léger une fois le film terminé.

Paper Towns 8

Niveau casting on doit avouer que nous somme gâtés avec le simple personnage féminin autour duquel tourne toute l’intrigue du film, interprété par la jolie Cara Delevingne, qui commence tout doucement à se faire une place dans le monde du cinéma après avoir foulé les plus grands podiums. Sans conteste, cette top l’es aussi face à la caméra et joue de façon tellement naturelle et avec tant d’aisance que s’en est déroutant ! La jeune et nouvelle actrice trouve sa place le plus simplement du monde dans cette « ville de papier » et ce malgré le fait qu’elle ne soit que présente au début et à la fin du film.

papertowns-1-gallery-image

Autre acteur que l’on avait déjà vu dans Nos étoiles contraires et qui tenait alors le rôle d’Isaac : Nat Wolff. Si je l’aimais beaucoup dans Nos étoiles contraires, je l’ai littéralement adoré dans Paper Towns et je suis vraiment ravie qu’il y tienne le rôle principal puisqu’il est tout simplement excellent ! Il apporte à la fois douceur, humour et détermination à son personnage, raison pour laquel je l’aime tant : il rend son personnage exactement comme ce dernier a été écrit par John Green.

paper towns 14

Du côté des autres personnages on a aussi une belle brochette et j’avoue que mon énorme coup de coeur va pour Ben (joué par Austen Abrams) qui m’a littéralement fait hurler de rire ! Ajoutez à l’histoire Radar (interprété par Justice Smith) et sa famille collectionneuse de pères Noël noirs et nous voilà avec un joli trio loufoque et déluré qui nous régalera au passage d’une superbe reprise de la chanson des Pokémon ! …Non non, ce n’est pas une blague ! 😛

paper towns 16

Du côté de l’intrigue on nous emmène sur des sentiers drôles et aventureux ou l’amitié et l’amour prennent une place prédominante. L’un va-t-il ou peut-il surpasser l’autre ? C’est une des questions que met en lumière le film !
Une question à laquelle la réponse n’est pas nécessairement celle à laquelle on s’attendrait, et c’est justement ce qui fait le charme des histoires de John Green, c’est que pour ces personnages rien n’est simple, rien n’est jamais gagné d’avance, mais c’est justement ce qui fait d’eux ce qu’ils sont : des personnes fondamentalement normales, à l’abri de rien, bref, des humains. Et c’est justement de cette façon que l’on arrive si bien à s’identifier aux personnages créés par l’auteur !

Paper Towns 11Je suis obligée également de vous parler de ce petit clin d’oeil qui arrive alors que notre bande d’amis est en pleine expédition dans une station service lors de leur long voyage pour tenter de retrouver la mystérieuse Margo… Puisqu’en effet on retrouve un personnage marquant de Nos étoiles contraires dans le rôle d’un vendeur/pompiste un brin étrange ! Le reste relève de la surprise, NO SPOIL,  je vous laisse allez voir la chose de par vous même et je vous souhaite de bien rigoler par la même occasion 😉

Paper-Towns-Movie-PicturesEnfin, si je devais évoquer un seul bémol, ce serait cet atroce doublage français qu’a du subir le film ! Regardez un peu les bandes-annonces en VO et VF… vous devriez comprendre 😛

Paper Towns est un film fondamentalement humain, cette âme que l’on avait dans le livre de John Green on la retrouve décuplée à l’écran, pour notre plus grand plaisir. Ici le réalisateur Jake Schreier nous emmène comme dans le livre dans une quête fabuleuse et authentique, pleine de joie, de jubilation et surtout pleine de « vrai », quelque chose que l’on ne retrouve que très rarement de nos jours au cinéma.  
Bref, vous l’avez compris, à ce film je dis oui, OUI, OUIIIIII ! Tellement même que j’ai envie de le revoir : TOUT DE SUITE ! 

→ La bande-annonce (en VOST s’il vous plait !) ICI.

Et vous ? Vous avez vu La face cachée de Margo ? Vous l’avez lu même aussi peut-être ? Comme d’habitude, dites-moi tout en commentaire 😉 

Je vous embrasse fort !

Signature
Share

You might also like

Comments

  • Windy

    Written on 13 août 2015

    (mon patron est parti en vacances ce midi, c’est la fête du slip, je suis trop au taquet cet aprem’)
    NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON *cri de désespoir* je dois aller le voir, je VEUX aller le voir, j’ai motivé une personne pour aller le voir MAIS, je vais plus aller le voir ! Tu sais pourquoi ? Parce que la personne avec qui je veux le voir ben elle capiche pas un mot anglais et trouve ça « trop fatigant de lire les sous-titres » et j’ai accepté pour beaucoup de films cette « contrainte » mais là, là, je refuse. Ta phrase de fin a sonné le glas. Alors prie pour moi très chère pour que la personne oublie ma proposition et que je puisse attendre jusqu’à la sortie en version légale pour l’avoir en anglais. Voilà.
    Merci,
    Adieu, je vais prendre le thé et manger des petits gâteaux pour noyer ma frustration.

    Répondre
    • myredcarpetbys

      Written on 13 août 2015

      (y’a tout intérêt à ce que ton patron ne voit jamais ça xD)
      Ahahah mon père est pareil pour les sous-titres, c’est pour ça qu’on a été le voir en français… Mais comme c’était le seul type dans une salle bondée de nana, on a souffert chacun pour nos raisons : lui pour la solitude, moi pour le doublage ahah 😛
      Après je pense que le meilleur moyen si tu veux VRAIMENT de chez VRAIMENT le voir, c’est de prendre le taureau par les cornes et d’aller au cinéma seule, accompagnée d’un pot de pop-corn ^^ Parce que franchement j’admire ta détermination pour vouloir attendre qu’il sorte en version légale, ce qui va prendre un bout de temps xD

      Je vais me joindre à toi et me faire un thé moi aussi tiens, pour t’accompagner dans ta douleur ahah 😛
      Des bisous !

      Répondre
      • Windy

        Written on 13 août 2015

        Oh… attends de voir si ce soir déjà j’en parle pas du film, douée comme je suis ! Mais sinon, comme j’ai une mémoire de poisson rouge, y a beaucoup de chance pour que j’oublie que je voulais voir le film si pendant une semaine rien ne m’y fait penser..

        Ah au fait, « j’ai vu »… bof bof hein ! Je maudis cette personne qui t’as fait changer d’avis !

        Bisous, bisous !

        Répondre
        • myredcarpetbys

          Written on 13 août 2015

          Moi je t’aurai accompagnée de bon coeur pour le voir en VO 😛 Parions sur ta mémoire de poisson rouge alors ! Puisse-t-elle t’être utile 😉 (par contre moi je risque pas de te faciliter la tâche, il va falloir m’éviter sur les réseaux sociaux et ne pas venir trainer par ici 😛 Et c’est dommage ahaha xD)

          Ouiiii je sais, moi aussi ça me soule, mais j’ai plus envie de remettre l’autre non plus maintenant 🙁 Et t’inquiète que moi aussi je la maudit !!! Je la maudit bien, BIEN, BIIIIEN même !

          Poutoooux

          Répondre
  • Jules

    Written on 1 septembre 2015

    J’avais lu le bouquin et j’avais moyennement aimé mais bizarrement, quand j’ai vu la bande-annonce, je me suis dis que j’allais aimer le film plus que le livre ! Je ne l’ai toujours pas vu mais j’ai hâte de voir ce que ça donne 🙂 !

    Bises ma belle <3

    Répondre
    • myredcarpetbys

      Written on 1 septembre 2015

      Concernant les livres j’ai peut-être pas un avis très objectif, puisque de manière générale, j’adore tous les écrit de John Green xD Après c’est vrai que c’est un « sujet », une « quête » qui peut manquer de dynamisme quand elle est posée sur le papier, et donc vite en décourager… Mais après ce manque qu’on avait avec le livre, est très bien comblé sur le support film… Peut-être que celui ci était plus fait pour être un film que pour être un livre ? Je sais pas, ça dépend du ressenti de chacun j’imagine 🙂
      Là rien que d’en reparler, j’ai trop envie de le revoir ! 😛

      Bref, dis moi quand tu aura décidé de sauter le pas et de le regarder 😉
      Des bisous ma belle <3

      Répondre

Leave a Reply