Follow me on:

  • [J'ai vu] : Au coeur de l'Océan

Hello mes Chats !

J’espère que vous avez passé un bon réveillon de Noël, que je vous avez bien profité de vos proches, et que vous avez été gâtés et pourris d’amour !
On se retrouve aujourd’hui pour parler de Au Coeur de l’Océan, le petit dernier de Monsieur Ron Howard, et s’il vous plait, avec Chris Hemsworth en tête d’affiche !
Une bande annonce qui laissait un peu à désirer, mais un film pas trop mal du tout en fin de compte !

[J'ai vu] : Au Coeur de l'Océan

De quoi ça parle ? 

Hiver 1820. Le baleinier Essex quitte la Nouvelle-Angleterre et met le cap sur le Pacifique. Il est alors attaqué par une baleine gigantesque qui provoque le naufrage de l’embarcation. À bord, le capitaine George Pollard, inexpérimenté, et son second plus aguerri, Benjamin Walker, tentent de maîtriser la situation. Mais face aux éléments déchaînés et à la faim, les hommes se laissent gagner par la panique et le désespoir…

Trente ans plus tard, Herman Melville mène l’enquête sur cette sombre histoire qui lui inspirera l’un des plus grands romans de la littérature américaine : « Moby Dick ».

Ce que j’en ai pensé : 

Comme je le disais un peu plus haut, j’avais eu un gros doute quant au film au moment de voir la bande-annonce. Parce que je pensais que c’était ce type de trailer à l’américaine qui envoie du pâté mais qui raconte tout le film en deux minutes trente !… Bon je l’avoue, j’ai été un peu médisante puisqu’au final, PAS DU TOUT.

[J'ai vu] : Au Coeur de l'Océan

Bon pourtant au tout début j’ai eu un peu peur, parce que typiquement, le film commence façon « Il était une fois », avec Herman Melville qui souhaite que Thomas Nickerson, ancien membre d’équipage de l’Essex, lui conte son histoire… Ce n’est pas franchement le genre de récit/narration donc je raffole, mais bon, pour un début, on s’en contente et on prend son mal en patience.

[J'ai vu] : Au Coeur de l'Océan

Cela dit, le réalisateur arrive à nous plonger dans le récit assez rapidement, et bien que l’histoire soit contée de base par un vieux monsieur plutôt porté sur la bouteille, on ne s’en sort pas trop trop mal !
On est donc plongés dans la vie de Benjamin Walker, baleinier émérite mais en mal de reconnaissance, qui se voit quitter sa femme enceinte, pour mener la chasse au pétrole de l’époque : l’huile de baleine. Une croisade menée par un besoin toujours plus important de cette matière et du profit qui en découle. Clairement les grands exploitants de pétrole d’aujourd’hui n’ont rien à envier à ceux qui hier basaient leur business sur l’huile de baleine… Clin d’oeil compris Ron Howard !

[J'ai vu] : Au Coeur de l'Océan

Deuxième petit clin d’oeil : les plus méritants ne sont pas toujours ceux que l’on récompense le mieux ! Pour preuve, demandez à Benjamin Walker qui ici se fait piquer une place promise de Capitaine par un George Pollard tout ce qu’il y a de plus inexpérimenté MAIS de bonne famille… Évidemment !
Justement George Pollard, parlons-en !  Il est celui que vous détesterez directement. MAIS c’est assez insidieusement que le scénario vous invitera peu à peu à le faire remonter dans votre estime.

[J'ai vu] : Au Coeur de l'Océan

Mais bon, celui qui nous intéresse le plus c’est bien évidement Benjamin Walker qui est le personnage principal bien que l’histoire soit contée par un autre. Et pour ce rôle Chris Hemsworth a donné de sa personne, et c’est le cas de le dire puisqu’il a du passer de l’allure du grand gaillard tout en muscles à celle du naufragé en mer un peu mourant sur les bords…

[J'ai vu] : Au Coeur de l'Océan

Et c’est justement sur ça que je vais continuer : dans la bande annonce du film, on sais directement que de l’action et des effets spéciaux il y en aura ! Et aucun soucis, c’est le cas, les scènes sont tout à fait bien réalisée et plutôt spectaculaires.
Mais ce qu’on ne savait pas plus que ça, c’est ce qui se cachait derrière, et qui constitue en grande partie la réussite du film.
Parce que non, ce n’est pas l’histoire d’une tempête et d’un cachalot pas commode… C’est l’histoire de personnes partant des mois entiers sur un navire, loin de leurs familles, et dont le bateau et toute sa cargaison se fait couler aux fins fonds de la mer. Plus de bateau donc, mais de petites embarcations. Plus d’huile à revendre en rentrant au port. Plus de nourriture.
Ici on a affaire à l’homme perdu en plein Pacifique, confronté et soumis aux éléments, à la nature. Ni plus ni moins.

[J'ai vu] : Au Coeur de l'Océan

Le film offre donc petit à petit une vision de moins en moins reluisante de l’homme, mais paradoxalement de plus en plus vraie et humaine puisque les pires instincts comme les meilleurs ressurgissent après un certain temps passé à voguer vers nul-part.
À mon sens, c’est à ce moment là que l’on tient la meilleure partie du film ! La plus dure moralement certes, mais comparé à ce que l’on comprend et à ce que l’on voit à l’écran, on s’en sort plutôt bien à rester bien au chaud dans notre fauteuil de cinéma rembourré 😉

[J'ai vu] : Au Coeur de l'Océan

Bref, on a ici tout ce qu’il faut pour faire un bon film : un assez bon casting, un réalisateur qui nous a déjà prouvé par le passé de quoi il était capable, une photographie plutôt dingue, et un scénario nous bringuebalant avec habileté du film sociétal, au film d’action, du film d’aventure, au drame fantastique que l’on doit à un célèbre cétacé blanc : Moby-Dick.

→ La bande-annonce ICI.

Et vous ? Vous êtes allés voir Au Coeur de l’Océan ?
Dites-moi vite si oui ou non en commentaires 😉 

Signature
Share

You might also like

Comments

  • Sonya (Shiloh Blue)

    Written on 27 décembre 2015

    Coucou Ségolène !

    J’avais exactement la même crainte que toi mais ton article m’a vraiment donné envie de le voir. Chris Hemsworth est un dieu vivant. J’aime la dimension humaine qui se dégage de ton résumé et je pense que ma prochaine séance sera Au coeur de l’Ocean !

    Bonne continuation à toi <3

    Répondre
    • myredcarpetbys

      Written on 27 décembre 2015

      Hello ma belle !
      Je suis ravie que mon avis t’ai donné envie d’aller le voir et j’espère que comme moi tu l’appréciera (et c’est vrai que chez les Hemsworth ils sont pas trop mal ahaha) 😉

      Merci pour ton gentil commentaire et j’espère te revoir tout bientôt par ici ! <3

      Répondre

Leave a Reply

Instagram