Follow me on:

  • [J'ai vu] : Un petit boulot

Hello hello ! 

Ça fait longtemps hein ? Je sais ! Mais ça y est, après avoir fait ma rentrée PERSO, je m’occupe de toi, bébé blog ! Et de vous évidemment ! Comment allez-vous ? Vos vacances se sont bien passées ? J’espère que oui !
On reprend donc les choses sérieuses par ici puisque je vous reviens avec un billet CINÉMAAAAA !!!! Cela devait faire bien 2 mois et demi que je n’avais pas mis UN pied dans un cinéma, et y revenir, certes dans une ville différente (parce que oui, je vadrouille, j’emménage, je déménage, PIOOUF), ça fait un bien foouuuu… Pour moi c’est une reprise de repères pour une bonne reprise d’activités si vous voulez 😉
Bref ! En cette rentrée c’est donc un film français que j’ai choisi d’aller voir. Son nom ? Un petit boulot.

[J'ai vu] : Un petit boulot

De quoi ça parle ? 

Jacques habite une petite ville dont tous les habitants ont été mis sur la paille suite à un licenciement boursier. L’usine a fermé, sa copine est partie et les dettes s’accumulent. Alors quand le bookmaker mafieux du coin, lui propose de tuer sa femme, Jacques accepte volontiers…

Ce que j’en ai pensé :

Eh bien c’est un film qui se laisse volontiers regarder ! J’avoue ne pas avoir été aussi emballée par cette réalisation que par L’Arnacoeur par exemple, mais il faut dire que ce n’est absolument pas la même chose non plus… Du tout !

[J'ai vu] : Un petit boulot

Déjà : Romain Duris. Toujours excellant acteur il campe ici son personnage à la perfection, et a pour ce rôle opéré une transformation physique assez radicale ! Cheveux longs, barbe BARBUE… Rien que ça, c’est assez déroutant, et cela suffit déjà à donner le ton, d’une certaine manière, à cette comédie qui prend pour sujet un homme refait par une vie qui a décidé de le mettre un peu à mal, le laissant sans job, ni compagne… Une triste épreuve qui le mènera donc vers quelques extrêmes. Et là, je ne parle plus d’extrêmes capillaires, j’imagine que vous l’aurez bien deviné en lisant le synopsis et en prêtant attention à la photo ci-dessus ↑

[J'ai vu] : Un petit boulotEh oui, effectivement, notre monsieur Jacques va se lancer dans le meurtre, « aidé » de son « bon ami » joué, ici aussi avec brio, par Michel Blanc.
Rien que l’idée, aussi morbide soit-elle, prête à sourire. Exactement comme le film et ses personnages qui surfent de façon assez habile sur un humour noir et des répliques résolument décalées du type « Tue ma femme s’il te plait. Ok, mais c’est parce qu’on est potes. Tu veux manger des pâtes ? » ou encore « Eh, je pointe peut-être un flingue sur ta tempe, mais t’inquiète, on reste copains. » ou alors « Ta femme m’a engagée pour te tuer donc tu ferais peut-être bien de la tuer. »… Ce genre de truc qui arrive couramment dans la vie de tous les jours. Non, pas à vous ?

[J'ai vu] : Un petit boulotCe qui est assez admirable aussi avec ce film, c’est de faire de cette fiction, un « presque » récit social. On le connait tous ce film qui parle du type qui perd subitement son boulot, parce que sa boite a fait faillite, et qui doit luter pour vivre dans une société qui elle-même à du mal à tenir debout… Eh bien, ici c’est la même chose, mais repris à la sauce Chaumeil (paix à son âme). Dans le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui, ne serait-il, après tout, pas possible de rencontrer une personne devenue tueur à gage pour gagner sa vie après avoir subit de façon frontale les caprices de l’industrie et de la société ? Hhhmmm… Eh bien on ne sais pas, mais l’idée est là !

[J'ai vu] : Un petit boulot

Bref, on se retrouve avec un film qui est un savant mélange entre thriller, film social et comédie (voire comédie romantique à certains moments)… Cela peut faire un peu peur sur le papier, je l’accorde, mais l’histoire marche et est ponctuée de petites pépites comme on sais qu’on en trouvera dans un film de Pascal Chaumeil. Le sujet est totalement immoral, mais justement : c’est ce qui pousse au rire. Le meurtre devient un moment complètement loufoque, et fait assurément du principal protagoniste le tueur le plus cocasse de l’histoire des tueurs à gage.

[J'ai vu] : Un petit boulot

Que pourrais-je dire de plus ? C’est typiquement le film français qui pousse à être concis dans son avis, parce qu’il est juste « Bien fait ». Il n’est pas mauvais, il n’est pas transcendant, mais léger, drôle, intelligent et sympathique à aller voir après une journée de travail, par exemple. Ni plus, ni moins 🙂

Ah, et mention qui a son importance il me semble : tous les passages drôles n’ont pas été compilés dans la bande-annonce ! Et ça, ça fait plaisir, alors profitez donc 😉

→ La bande-annonce ICI.

Voilà pour ce billet !
N’hésitez pas à me faire part en commentaires de vos avis quant au film si vous l’avez déjà vu, ou à me dire si vous aimeriez aller le voir 😉

Je vous embrasse fort ♥︎

Signature
Share

You might also like

Comments

    • myredcarpetbys

      Written on 20 septembre 2016

      C’est quelque chose que je peux concevoir, je n’y suis moi-même pas allée en étant emballée au possible, en criant dans la rue ma joie de voir Un petit boulot.. MAIIIIS, si tu aimes l’acteur alors tu continuera de l’aimer après ce film ! Film que tu préfèrera sûrement regarder chez toi, au coin du feu, ce que je te conseille d’ailleurs si tu n’es pas sûre d’avoir envie de dépenser une place de cinéma pour ça 🙂

      Répondre

Leave a Reply