Follow me on:

  • [J'ai été voir] : Vice-Versa

Vice-Versa c’est le tout nouveau Walt Disney Pixar ! En sélection Officielle Hors Compétition lors du Festival de Cannes, le film de Peter Docter (qui avait également réalisé Là-Haut) avait déjà fait chavirer les coeurs, et c’est une salle comble qui avait applaudi, pleuré, et fait connaissance avec les émotions de la jeune Riley.
Ce succès Cannois, on le retrouve à chaque sortie de salle depuis une dizaine de jours maintenant ! Vice-Versa fait un carton et flirt avec le succès du blockbuster du moment : Jurassic World.
Un renouveau pour la filiale d’animation Pixar depuis le rachat par les studios Disney !

Vice Versa

 

Ça parle de quoi ?

Au Quartier Général, le centre de contrôle situé dans la tête de la petite Riley, 11 ans, cinq Émotions sont au travail. À leur tête, Joie, débordante d’optimisme et de bonne humeur, veille à ce que Riley soit heureuse. Peur se charge de la sécurité, Colère s’assure que la justice règne, et Dégoût empêche Riley de se faire empoisonner la vie – au sens propre comme au figuré. Quant à Tristesse, elle n’est pas très sûre de son rôle. Les autres non plus, d’ailleurs… Lorsque la famille de Riley emménage dans une grande ville, avec tout ce que cela peut avoir d’effrayant, les Émotions ont fort à faire pour guider la jeune fille durant cette difficile transition. Mais quand Joie et Tristesse se perdent accidentellement dans les recoins les plus éloignés de l’esprit de Riley, emportant avec elles certains souvenirs essentiels, Peur, Colère et Dégoût sont bien obligés de prendre le relais. Joie et Tristesse vont devoir s’aventurer dans des endroits très inhabituels comme la Mémoire à long terme, le Pays de l’Imagination, la Pensée Abstraite, ou la Production des Rêves, pour tenter de retrouver le chemin du Quartier Général afin que Riley puisse passer ce cap et avancer dans la vie…

Ce que j’en ai pensé :

Ce film d’animation est une véritable merveille ! Une petite d’or, un diamant brut… Tout ce que vous voudrez tant que l’image reste belle et pure. Allons même jusqu’au « bouleversant » puisqu’une petite larme guète petits et grands !
De façon générale, Pixar c’est un peu l’usine à rêve du film d’animation. Toy Story, Le monde de Nemo, Là-Haut… on les connait et on les adore tous !
Mais, le studio appartenant à Disney depuis quelques années, frappe de nouveau un grand coup et fait encore MIEUX.

Joie

L’idée même du film est absolument GÉNIALE puisqu’on nous fait intégrer le cerveau d’une fillette, Riley, peuplé des émotions les plus primaires : Joie, Tristesse, Peur, Dégout et Colère. Ces 5 émotions nous sont présentées comme des personnages à part entière, colorés et rigolos qui contrôlent les émotions de Riley et l’aident au quotidien depuis leur « quartier cérébral ». Le quartier cérébral c’est un peu la tour de contrôle des émotions de la jeune fille. Chaque parcelle de temps, chaque souvenir, y est répertoriée avec l’émotion qui va avec. Ces souvenirs se manifestant sous forme de grosses billes de différentes couleurs sont ensuite envoyés dans une bibliothèque qui se charge de stocker, répertorier, garder ou effacer ces souvenirs…

Nos petites émotions aident à créer ces souvenirs et à faire passer de bonnes journées à Riley en appuyant sur les boutons de leur console. Chaque émotion à ses commandes propre ! Un peu de joie ? De colère ? De dégout ? De peur ? De tristesse ? Il à un bouton pour tout, il suffit d’appuyer dessus 🙂

Vice Versa

De plus, chaque facette de la personnalité de Riley est représentée par une île : l’île de la famille, l’île de l’honnêteté, l’île de l’amitié, l’île du hockey, et l’île des bêtises.

Voilà pour les petites explications nécessaires pour comprendre l’ampleur et l’ambition de ce petit dernier de chez Pixar, à savoir représenter quelque chose d’extrêmement abstrait : les émotions, leur source, et leur fonctionnement.
Quoi de mieux pour cela que de faire se passer l’action même dans la tête d’une pré-adolescente, soumise à un changement important comme un déménagement ?
La jeune fille entre dans une tranche d’âge ou les émotions ont tendance à être décuplées, et EN PLUS, elle doit quitter la maison dans laquelle elle a grandit, ses amies, les lacs gelés sur lesquels elle avait l’habitude de jouer au hockey et se reconstruire dans une nouvelle ville… Autant de facteurs qui mettent les nerfs à dure épreuve et que ses petites émotions vont devoir gérer.

Riley

Clairement, j’adore l’idée que de petites choses puissent être dans nos têtes et appuyer sur des boutons pour nous faire ressentir de la colère, du dégout, de la joie, de la tristesse ou de la peur.

C’est quelque chose que Pixar a représenté avec beaucoup d’ingéniosité puisqu’en plus d’accrocher au concept, on s’attache rapidement à ces petits personnages cartoonesques ! Personnellement ma préférence va pour Dégout et Peur qui m’ont vraiment fait hurler de rire 🙂 Par contre Tristesse m’a tellement gonflée ! Bien qu’elle soit avec Joie un personnage absolument central et indispensable comme l’on pourra le découvrir au fil des aventures de ces petites choses 🙂

Vice Versa

Autre élément à noter autour des personnages : leurs voix. Elles sont justes excellentes ! Et cela s’explique par les acteurs et actrices qui ont doublé ces émotions : Charlotte Le Bon est Joie, Mélanie Laurent est Dégoût, Marilou Berry est Tristesse, Gilles Lellouche est Colère et enfin, Pierre Niney est Peur !
Tous collent absolument à la perfection à leur personnages et leurs donnent du corps et une âme de façon généralissime.

Du point de vue de l’image, on a affaire à quelque chose de fabuleux. Les dessins et effets spéciaux sont maitrisés à la perfection et nous ouvrent sur un univers coloré, ludique et absolument fascinant !
La couleur parlons-en. Elle est ici utilisée de façon très pensée puisqu’à chaque personnage correspond une couleur : pour Joie le jaune, pour Tristesse le bleu, pour Dégout le vert, pour Peur le violet et pour Colère le rouge. C’est quelque chose qui aide énormément à la compréhension du film et qui le rend si fabuleux. Toutes ces couleurs teintent le quotidien de Riley : si elle vit un moment de colère, une bille rouge apparaitra dans le quartier cérébral, si elle vit quelque chose de joyeux, une bille jaune viendra rejoindre les autres… Encore une fois, l’idée est absolument géniale et ajoute à l’esthétisme du film un petit quelque chose, qui additionné aux autres le rend beau et vivant !

Vice Versa

Bref, que vous soyez petit ou grand, ce film vous parlera, vous donnera envie de sourire, de rire, de pleurer, et vous ressentirez forcement cette tendresse vis à vis des personnages. Les parents s’identifieront surement à ceux  de Riley et les enfants eux adoreront ses émotions vivantes et colorées !

Certains moments sont à hurler de rire (moi par exemple j’ai cru mourir pendant la scène de tournage des rêves à « Rêves Production »), d’autres sont tristes (lorsque les îles de Riley s’écroulent les une après les autres par exemple), et certains sont lourds en émotions, combinant un peu de chaque personnages (pour ceux là, pas de spoil 😉 ).

Vice-Versa c’est un peu le film qui redore le blason des studios Pixar, qui depuis le rachat par Disney avait tendance à mitiger le public lors de la sortie d’un nouveau film.
Ici, les avis sont souvent unanimes, et le nouveau film d’animation Pixar à d’ailleurs réussi à dépasser le million d’entrée en  France en un temps record !
Une bonne idée pour profiter de la Fête du Cinéma en famille 😉

→ La bande annonce juste ICI.

Et vous ? Vous l’avez vu ? Dites-moi tout !

Signature
Share

You might also like

Comments

  • Sapphire June

    Written on 29 juin 2015

    Je ne l’ai pas encore vu mais la bande annonce est juste incroyable ! Ton article m’as donnée encore plus envie de le voir 🙂

    Répondre
    • myredcarpetbys

      Written on 29 juin 2015

      Oui j’avoue que la bande annonce a été super bien faite ! Franchement n’hésite pas, c’est un véritable petit bijoux ce film 😉
      Je suis contente que l’article t’ai plu 🙂

      Des bisous <3

      Répondre
  • Jules

    Written on 29 juin 2015

    Déjà que le film me faisait envie mais avec ton article, j’ai encore plus envie d’aller le voir 😀 Enfin un film d’animation qui sort de l’ordinaire, l’univers a vraiment l’air d’être top 🙂

    Bises ma belle <3

    Répondre
    • myredcarpetbys

      Written on 29 juin 2015

      Oh c’est tout gentil ça ! 🙂
      Et oui c’est vrai que c’est quelque chose de complètement différent de ce qu’on a l’habitude de voir, c’est hyper rafraîchissant et à la fois très poignant… C’est pas rien d’arriver à faire un film pareil 😉

      Bisous <3

      Répondre
  • Windy

    Written on 1 juillet 2015

    Tout comme toi j’ai beaucoup, beaucoup aimé ce film. Une pépite ! La bande-annonce était géniale et j’avais un peu peur que tout ne soit dedans, qu’il n’y ait rien à découvrir ou que ça aille dans tous les sens et en fin de compte, c’était juste excellent. J’ai quand même trouvé ça un peu long par moments même si globalement, c’était excellent. Je ne sais pas si j’espère une suite ou pas mais en tout cas, géniiiiale ce film d’animation !
    Mon seul bémol c’est que je l’ai vu en 3D et je n’ai pas vraiment compris pourquoi il était proposé en 3D mais bon, ce n’est qu’un détail !

    Répondre
    • myredcarpetbys

      Written on 1 juillet 2015

      Aaahhhh ça, moi aussi comme à chaque film, j’avais un peu peur de me dire « Ouais mais en fait on a déjà tout vu dans la bande annonce »… Et c’est vrai que ce n’est absolument pas le cas, elle a elle aussi été faite avec beaucoup d’ingéniosité 🙂
      Et c’est vrai que le 3D n’était vraiment pas indispensable (comme souvent malheureusement) mais bon… ^^

      Merci pour ton commentaire 😉
      Des bisous <3

      Répondre

Leave a Reply

Instagram