Follow me on:

  • [J'ai vu] : Alice de l'autre côté du miroir

Hello hello ! 

C’est le retour des billets [J’ai vu] après un mois de Mai plutôt agité et rythmé par les films cannois ! Autant vous dire que mentalement c’était très dur de retourner au cinéma après Cannes ! Et encore plus dur de choisir quoi aller voir après avoir passé 10 jour à voir deux films d’auteur quotidiennement… Le choix est alors le suivant : on continue dans le thème ou on s’en détache pour souffler un peu et reprendre le rythme cinéma tranquillement ? La deuxième solution m’a parue la meilleure, et c’est pour cette raison que j’ai choisi de vous parler d’Alice de l’autre cote du miroir, suite du film réalisé il y a déjà six ans de cela par Monsieur Tim Burton.

[J'ai vu] : Alice de l'autre côté du miroir

De quoi ça parle ? 

Les nouvelles aventures d’Alice et du Chapelier Fou. Alice replonge au pays des merveilles pour aider ses amis à combattre le Maître du Temps.

Ce que j’en ai pensé : 

Bien que ce soit avec un nouveau réalisateur aux commandes, cela me semble être un très bon retour pour Alice ! Et je peux sans mal vous dire que ce deuxième volet m’a paru un cran au dessus que son petit frère sorti en 2010.

[J'ai vu] : Alice de l'autre côté du miroirNous voilà donc repartis pour le pays des merveilles avec une Alice qui durant ses années de voyages en tant que capitaine d’un navire à bien gardé en tête le fait que « l’impossible », ça n’existerais pas.
Un sermon dont elle doutera cependant au cours de ce nouveau voyage initiatique qui la mènera aux portes du temps… ou du Temps dirons-nous ?

[J'ai vu] : Alice de l'autre côté du miroir

Puisqu’un tout nouveau personnage fait son apparition dans ce second volet : le Temps en personne ! Un rôle tenu avec brio par un Sasha Baron Cohen dont on se régale très franchement du début à la fin puisqu’il est un peu ce genre de personnage qui vous intrigue, puis que vous adorez détester, pour finir par avoir envie de l’adopter… Pas du tout le genre de la « vilaine grosse tête » n’est-ce pas ? Hhmmm quoi que…

[J'ai vu] : Alice de l'autre côté du miroir

Eh oui, cette suite note aussi le retour de la reine rouge, un personnage qui affectionnais particulièrement la décapitation… Et qui l’affectionne toujours en fait, mais dans un style plus nuancé ! Ici aussi l’évolution du personnage est tout à fait intéressante, et l’histoire se recentre vraiment sur ce qui lui est arrivé par le passé pour qu’elle ait eu le malheur d’obtenir cette tête immense.
Une chouette idée « scénaristique » qui ne touche pas que la reine rouge, mais véritablement TOUS les personnages du film… Hormis Alice et le temps qui évidemment sont les plaques tournante de l’histoire !

[J'ai vu] : Alice de l'autre côté du miroir

Plaques tournantes menées par une quête qui leur est propre. Pour Alice, sauver le chapelier fou de la déchéance. Une déchéance causée par un vide qui ronge le personnage jusqu’au plus profond de son être… Et pour le Temps, il s’agira de rattraper Alice dans l’espace temps.
C’est une course poursuite éprouvante qui s’instaure entre les deux personnage puisque pour l’un, c’est la vie d’un ami qui est en jeu, et pour l’autre, sa vie propre et l’équilibre même du temps, car le passé ne doit surtout pas être modifié et influer négativement sur le futur… Futur qui se trouve être le présent en fait… Vous suivez ? 😉

[J'ai vu] : Alice de l'autre côté du miroirOui, l’histoire vous semble tordue (après c’est un peu le but), mais il faut avouer qu’elle est fichtrement bien ficelée et qu’on ne se perd à aucun moment dans la chronologie des évènements ou dans les espaces temps (le passé, le présent, le monde « réel », le pays des merveilles, tout ça, tout ça…). Si ici vous ne comprenez absolument rien, ces histoires de temporalité s’éclairerons sans mal 😉
De plus, James Bobin reste fidèle à l’esthétique créée par Tim Burton tout en se démarquant avec un monde encore plus déjanté, vivant, vibrant, extrêmement coloré et travaillé. Rien que les scènes dans le palais du Temps relèvent d’un travail tout à fait remarquable dans le soucis du détail.

[J'ai vu] : Alice de l'autre côté du miroirRajoutons, et on s’en doute de plus en plus en ce qui concerne les Disney, que le film est proposé en 3D, un format que j’ai longtemps boudé, mais qui s’améliore d’années en années, comme ce peut être le cas ici ! Aucune crainte de ressortir avec l’effroyable mal de crâne causé par la 3D, puisque celle-ci est extrêmement bien réalisée et donne un cachet supplémentaire au monde merveilleux d’Alice 🙂

[J'ai vu] : Alice de l'autre côté du miroir

Bref, c’est avec une balance fort bien équilibrée que nous retrouvons de nouveau tous nos personnages préférés (j’avoue avoir ma petite préférence pour le Chat Cheshire), et ce monde tout à fait unique qu’est le pays des merveilles.
En ce qui me concerne ce deuxième voyage d’Alice au pays des merveilles m’a bien plus transporté que le tout premier. La quête, légitime et pleine de morale combinée à cette image tout à fait saisissante et à cette exploration des personnages, font de ce second volet une franche réussite et un très bon divertissement !

→ La bande-annonce ICI.

Et voici pour ce retour des billets cinéma ! 
Comme d’habitude, n’hésitez pas à me faire part en commentaires de vos avis quant au film si vous l’avez déjà vu, ou à me dire si vous aimeriez aller le voir 😉
Dites-moi également si vous aviez vu le premier ! Je me souviens l’avoir vu alors que je n’étais encore qu’au collège personnellement ahahah ! 

Je vous embrasse fort ♥︎

Signature
Share

You might also like

Comments

  • Salomé

    Written on 16 juin 2016

    Coucou Ségolène !!!! j’ai enfin le temps de me poser et rattraper mon retard dans les blogs !
    Je pense pareil que toi sur ce film, je l’ai vu dimanche dernier en anglais et j’étais plus que ravie ! pour la petite histoire, j’avais vu le premier mais il ne m’avait pas plus plu que ça et j’avais décidé de voir ce deuxième volet un peu par dépit mais je n’étais vraiment pas convaincue, j’avais peur de m’ennuyer… Et pas du tout ! il est juste génial, plus coloré que le premier, les costumes sont sublimes, Sasha Baron Cohen est parfait en maitre du temps et j’ai vraiment adoré l’histoire (entre la reine rouge et sa soeur) et la morale de ce film, je trouve que c’est un super film ( au point d’en faire un article mais je te laisse le faire 🙂 ) beaucoup plus réussi que le 1er. On est transporté du début à la fin sans etre perdu dans le temps. Certainement l’un de mes films préférés !

    Merci pour cette revue ma belle !

    Bisous !!!

    Répondre

Leave a Reply

Instagram