Follow me on:

  • Capture d’écran 2015-06-03 à 21.46.26

Coucou les filles !

Vous le savez si vous me suivez sur les réseaux sociaux, j’étais aujourd’hui à la signature de Marie Lopez, Youtubeuse adulée, qui se tenait au Furet du Nord de Lille. Une dinguerie sans nom, le genre d’évènement, et surtout de foule, qu’on ne voit que très rarement !
L’occasion pour moi de faire un petit débrief sur cette journée et de vous donner mon opinion sur ce livre écrit par la jolie Marie 🙂

#EnjoyLille… du jamais vu ! 

maride

Marie, alias EnjoyPhoenix c’est un million et demi d’abonné(e)s sur YouTube, alors forcement, une rencontre avec elle ça donne quelque chose d’assez dingue ; à Lille c’était plus de 5000 personnes qui étaient attendues, plus qu’à Bordeau, Paris ou encore Strasbourg. Et ça, c’est carrément du jamais vu pour le Furet du Nord, la célèbre librairie qui accueillait la dédicace… Dany Boon, Harry Potter, le Furet les à tous accueilli mais n’a jamais connu une telle effervescence.
Les premières, les plus courageuses (folles ?) étaient là dès 6h ce matin alors que les signatures ne commençaient qu’à 14h… Personnellement j’avais prévu d’arriver à la librairie avec deux heures d’avance, 12h quoi, mais voyant sur Twitter le monde qu’il y avait déjà à 10h, je suis partie en avance.
Résultat, camping sur la Grand Place à partir de 10h30… OUI, JE VERRAI MARIE ET JE FERAI SIGNER CE LIVRE !

Capture d’écran 2015-06-03 à 22.04.28
En majorité, ce sont des collégiennes ou de jeunes lycéennes qui sont présentes, entre copines, avec leurs petits amis (ah vous devez vraiment l’aimer votre copine hein… ou c’est parce qu’Anil était là ?) ou même avec leurs parents qui les avaient laissé sécher la matinée de cours (les pauvres avaient l’air perdus au milieu de cette marée d’adolescentes en furies).
Bref, je vous laisse imaginer le débit sonore de la chose lorsque Marie sort du Furet pour venir voir ses fans… De quoi choper des acouphènes ! Mais moi non, je reste calme, je ne crie pas… le fangirlisme c’est pas trop mon truc.
C’est à partir de 13h30 qu’on commencé à entrer les tous premiers, ceux qui avaient patienté depuis le petit matin. La file avance plutôt bien. En plus, chose plutôt chouette, on pouvait voir les signatures depuis l’extérieur grâce au grand écran du Furet. De quoi prendre un peu son mal en patience.
J’ai fait partie des plus chanceuses, celles qui sont passées dans les 200 premières ! Une fois la porte passée, et 15 minutes de queue en plus, tout va très vite, Marie demande le prénom, signe le livre, console s’il le faut (pleins d’âmes émotives lors de cette signature) et fait un calin. Et on enchaine !

Capture d’écran 2015-06-03 à 21.57.08
Mon tour arrive… : « Préparez la page deux », « Vous voulez que je prenne des photos avec votre téléphone ? », puis le « Bonjour ! Comment tu t’appelle ? » – P***** je tremble, misèèère, mais pourquoiiiii – « Ségolène. Oh je treeeemble ! » –M****, je l’ai dit tout haut ?! -, « Oh mais faut pas ! », « Par ici pour la photo ! » – Ba oui, la photo, mon téléphone, zut, j’avais complètement oublié -, « T’es filmée ! », « Tiens, merci d’être venue. » ; – Calin – ; « À bientôt ! ».
Et voilà, signature pliée en 15 secondes ! SUIVAAANTE !

Capture d’écran 2015-06-03 à 21.56.03

OUAIS J’AI TREMBLÉ, OUAIIIS. Moi non plus j’ai pas compris ; c’était juste très bizarre de voir Marie et Anil en face de moi alors que d’habitude je les vois de derrière mon écran… Depuis 4 ans pour Marie (piouf ça passe !).

Capture d’écran 2015-06-03 à 22.34.29
Enfin, c’était une longue attente de plus de 3h pour un moment de seulement 15 secondes, mais au moins j’étais bien contente et pas peu fière de mon livre signé ahah… sérieusement, j’avais jamais été faire signer de livre avant !

#EnjoyMarie, j’en ai pensé quoi ? 

Capture d’écran 2015-06-03 à 21.38.18

C’est une question qui est pas mal revenue sur les réseaux sociaux ces derniers temps, et j’avoue qu’encore maintenant je suis un peu partagée.
Clairement, je ne pense pas que ce soit un genre d’écriture qui séduise les personnes de mon âge. Non, je ne suis pas une vieille branche croulante, je n’ai que 20 ans, je sais, mais je veux juste dire qu’une fille rentrant dans l’adolescence aura beaucoup plus de facilité à apprécier ce type d’écriture très (certains diront  même « trop ») simple.
Cela dit, il y a une chose qu’on ne peut pas reprocher à l’écriture de Marie, c’est qu’elle lui a permis de dire les choses. De parler de tous ces trucs propre à l’adolescent(e) lambda et ce sans qu’on puisse lui reprocher un manque de sincérité. Du moins, c’est comme cela que je l’ai ressenti.
C’est d’ailleurs en lisant son livre que moi même j’ai eu envie de poser sur le papier toutes ces choses qui me polluaient l’esprit.  Résultat : l’article que vous avez pu lire la semaine dernière (ici) dans lequel je vidais mon sac et vous parlais de ce rapport que j’entretiens avec mon blog… Et qui m’a vraiment fait un bien FOU.
Bref, oui pour moi elle parle de sujets « bateaux », les cheveux, l’acné, le collège, le lycée, le harcèlement, les garçons, le divorce… À mon âge et même si c’était il n’y a pas si longtemps, ça ne me parait plus forcement intéressant, puisque pour moi tout ça c’est déjà derrière moi. Je n’ai jamais été victime de harcèlement, mais bon sang ce que j’en ai bavé avec mes cheveux, mon acné dégueulasse, le divorce de mes parents et les garçons !
Et justement, c’est à partir de ce constat qu’on se dit que non, ça ne nous servira plus trop de lire ça, puisqu’on a déjà passé cette sale période, mais par contre, il y a encore des filles qui sont en train de grandir, et de vivre des choses comme celles-ci. Avec #EnjoyMarie, elles ont une grande soeur qui leur explique les choses de l’adolescence. Rien qui n’implique les parents, ou les copines ; juste leur idole et elles, et je pense réellement que si j’avais eu 13-14 ans aujourd’hui, ce livre aurait été ma bible et m’aurait aidée à relativiser pleins de choses !
Donc non, très honnêtement je ne pense pas que ce livre soit fait pour moi, mais je l’ai tout de même aimé, et l’ai apprécié pour cette fraicheur et cette sincérité que peut dégager Marie lorsqu’elle écrit à ces jeunes filles (et garçons), celles (et ceux) pour qui ce livre est véritablement destiné.
C’est un livre qui dans tous les cas fait du bien au moral !

Voilà mes Carpettes ! J’espère que cet article vous aura plu 🙂

                          Je vous embrasse fort !

Signature
Share

You might also like

Comments

  • Juliette Latraf

    Written on 4 juin 2015

    Waouw, je ne sais pas ou tu as trouvé le courage d’attendre tout ce temps ! Je n’ai pas lu le livre, mais j’avoue que je ne suis pas trop attirée pour les raisons que tu as mentionné, je me sens un peu « loin » (c’est relatif) de tout ça, du haut de mes 22 ans et j’ai pu me douter que l’écriture en plus de ça ne serait pas dingue. Je suis par ailleurs très pour ce genre de livres s’ils peuvent aider des jeunes filles à traverser des moments difficiles, mais il y a quand même ce coté fanatique autour de Marie qui me « gène » un peu, finalement, peu de monde aura lu le livre pour ce qu’il est, mais plus pour son auteure ! J’aime beaucoup Marie pour sa spontanéité et sa simplicité, mais finalement, ce qui se joue autour d’elle est devenu limite compliqué :p en bref, je continuerai de regarder les vidéos qu’elles poste et qui m’attirent, bien calée derrière mon écran, je pense 🙂

    Répondre
    • myredcarpetbys

      Written on 4 juin 2015

      Je suis tout à fait d’accord avec toi ! Ça s’est encore prouvé hier, ses meet-up et ses signatures maintenant, c’est du fanatisme absolu et c’est vrai que ça nous dépasse un peu maintenant, mais bon, c’est comme ça que sont les jeunes filles maintenant. Comme je le disais, peut être que si j’avais 14 ans je serais pareille (mais je pense pas quand même ahah). Du coup on se sent limite plus proche de Marie lorsqu’on regarde ses vidéo que lorsqu’on fait la queue durant pas d’heure en étant entourée de véritables furies 🙂
      Mais bon, dans tous les cas il y a toujours le plaisir et la « fierté » d’avoir pu voir, parler et serrer contre soi quelqu’un qu’on suit depuis un moment sur Youtube. Ça rend les choses plus concrètes, ça fait plaisir aux grandes (comme moi) et ça fait pleurer les plus jeunes ! Et puis on garde un souvenir écrit et unique sur la fameuse « page deux » 🙂

      Bisous ma belle <3

      Répondre
      • Juliette Latraf

        Written on 4 juin 2015

        Peut-être que j’étais plus fan d’un sport (les temps ont bien changé) que d’une star, que je n’ai jamais eu d’idole à cet âge, j’ai encore plus de mal à me représenter le truc! Mais oui, je comprends quand même le petit plaisir à la fin de la journée 🙂 A tres vite !!! <3

        Répondre
  • AnnSo

    Written on 4 juin 2015

    J’ai 27 ans, je suis Marie depuis un moment maintenant même si j’accroche moins ces derniers temps, j’ai acheté son livre et je l’ai apprécié. Même si je ne suis pas le public visé, il m’a malgré tout parlé (j’en ai d’ailleurs fait un article sur mon blog)
    J’avoue, je suis à la fois admirative et jalouse de son parcours, moi aussi, je rêverai de vivre de ma passion, de cosmétiques, d’invitations, de voyage et ce de manière plus qu’aisée. Oui, je l’envie mais non, je ne me laisserai pas devenir aigrie au point de la boycotter et de dire que ce qu’elle fait est nul comme beaucoup peuvent le faire de manière plus ou moins violente.

    En tout cas, j’ai beaucoup aimé ton article et ton reto sur la signature! Je t’avoue que même si j’ai bien aimé le livre je n’aurai pas eu ce courage! lol

    Répondre
    • myredcarpetbys

      Written on 4 juin 2015

      Ahahah, personnellement je suis plus admirative que jalouse 😉
      Et je partage ton avis quant au fait que certain(e)s la « boycottent », il y a différentes formes de jalousie, allant de l’envie pure et simple que des fois je peux moi même ressentir, à la jalousie maladive qui elle va jusqu’à devenir haineuse. Les gens pensent que dire une méchanceté et dénigrer le travail et la passion d’une personne fera du bien à leur amour propre et comblera un peu leur égo, mais honnêtement, je trouve ça juste ridicule. Comme ceux et celles qui n’entendent que ce qu’ils/elles veulent entendre, modifiant en 2 mots tout le sens d’une phrase ! J’en vois tellement, et ça me soule à un point… Report au chapitre « La rumeur », p°59 ahahah, c’est exactement le même phénomène, chacun de ses mots et surveillé, mal interprété et ça créé un truc pas possible.

      BREEEEF, en tout cas merci à toi pour ce gentil commentaire 🙂
      Des bisous <3

      Répondre

Leave a Reply

Instagram