Follow me on:

  • Bangs

On pourra dire ce qu’on veut, lorsqu’on arrive au moment où on se dit que TOUT dois changer dans sa vie, inévitablement – et après la garde robe – la tête y passe. On commence par les soins du visage, cette envie de se chouchouter histoire d’avoir un teint moins terne, des cernes moins marquées, bref, essayer au mieux d’arranger une tête en déperdition… Puis on passe le cap du makeup, on change de tons, on s’invente presque de nouveaux traits en s’armant de son kit de contouring. Et non, ce n’est pas toujours assez… Alors on passe aux cheveux. On change de couleur. On coupe.
C’est ce qui s’est passé dans mon cas ! Quatre ans après avoir laissé repoussé mon ancienne frange, j’ai décidé de réitérer l’expérience. Bilan : Ça change et ça fait du bien !

En effet, il y a 5 ans je craquais déjà pour une frange bien (trop) droite et épaisse, s’ajoutant à une tignasse acajou cuivrée (oui oui)…
Et maintenant que j’y repense, c’est EXACTEMENT la même chose à l’époque qui m’avait amenée jusque chez mon coiffeur. Ironique.
Bref, je voulais changer, ne plus me reconnaitre, et pourquoi pas, me planquer derrière un rideau de cheveux. Sur le coup j’étais folle de cette nouvelle coupe. Et maintenant que je revois les photos de cette époque et je me trouve bien trop potelée pour porter cette frange, qui ajoutée à ma crinière virant vers le rouge faisait vraiment « too much ».

Bangs

Il y a trois / quatre ans j’avais finalement pris la décision de la faire repousser, m’étant lassée du coiffage quotidien que cela requerrait, et une nouvelle fois en éternelle insatisfaite : lassée de ma tête.
Seulement voilà, le jour où vous avez besoin d’un changement capillaire, la frange est à mon humble avis l’une des meilleures solutions ! Sûrement l’une des plus radicales certes, mais très franchement, ça ne m’a jamais fait bien peur étant une de ses nana guidée chez le coiffeur par ses émotions. « Un truc qui ne va pas ? Va chez le coiffeur ma fille ! ».
Depuis quelques mois et bien que m’étant largement calmée capilairement parlant, l’idée de la frange me revenait en tête. J’en parlais autour de moi comme d’une envie passagère et on me disais « Non ». Soit. Et puis franchement en y réfléchissant je n’avais pas vraiment envie d’être une blondinette à frange. Dans ma tête, et pour être plus en adéquation avec mon caractère (merdique je l’avoue), je me voyais plus brunette à frange. Pas de faux airs angéliques, juste une jolie frange brune qui viendrait caresser mes cils et trancher avec le vert/bleu de mes yeux. Mais bon, cela restais de l’ordre fantasme parce d’autres que moi pensaient que non il ne fallait pas que je le fasse. Et puis c’est tellement facile de s’en convaincre à son tour…
Et un beau jour j’ai arrêté de me remémorer ce « Non ». Je me suis levée un matin en me disant « Je veux une frange ». Une heure plus tard j’étais chez mon coiffeur. Deux heures plus tard, en sortait une nouvelle moi.
Laissez-moi vous dire quelque chose : Chaque décision que j’ai prise sur un coup de tête, chacune d’entre elles font parties des meilleures, de celles que je ne regrette pas le moins du monde.
Et comme ça fait du bien ! J’avais l’impression que TOUT avait changé, jusqu’au monde lui-même. Et après tout c’est vrai, le monde avait changé. On ne me regardait plus de la même façon, et à chaque pas de fait dans la rue, c’est ma confiance qui remontait enfin. Un pas, relève la tête, deux pas, affronte le regard des gens, trois pas, oublie, quatre pas, respire et détends-toi, à cinq : ris ! Au pire des cas, j’avais mon bouclier de cheveux, alors qu’est-ce qu’il pouvait m’arriver ???
Mettez bout à bout les soins, le makeup, et les cheveux de changés et ça marche ! Enfin je peux voir quelque chose qui me plait dans le miroir. Quelque chose en adéquation avec mon nouveau « moi » si on peut dire.
Et pour le coup je suis contente de constater que ce « moi » aujourd’hui n’a pas grand chose à voir avec le « moi » d’il y a cinq ans, ni même avec celui d’il à cinq mois, ou cinq semaines… Tout est histoire de cap sûrement.
Rien de comparable non plus avec mon ancienne frange puisque d’abord, ce n’est plus du tout la même. Cette fois-ci je l’ai voulu présente mais beaucoup plus légère, bien moins épaisse et stricte. Et ensuite, le temps a passé et mon visage (entre autre) à bien changé, il est maintenant plus fin (on dira merci à la vie pour ça au moins) et je manie beaucoup mieux mes pinceaux à maquillage (peut-être parce que cette fois j’en ai) et mine de rien, ça joue 😉
Peut-être a l’avenir aurai-je envie de me passer de nouveau de cette frange, mais pour l’instant le plan est plutôt de la faire évoluer, de la laisser pousser jusqu’au ras de mes yeux et de l’effiler un peu, tout en laissant le reste de ma tignasse repousser à son rythme et enfin retrouver mes cheveux longs.
Malgré tout, on trouve encore le moyen de me dire « Ça ne te va pas », « Tu n’aurais pas dû faire ça », « Je te préférais avant »… C’est à se demander qui porte ma tête vissée sur son corps h-24, moi ou la personne qui me fait face ? Et cette même personne est-elle tellement réfractaire au changement qu’il faille qu’elle accable les autres ?
C’est toujours la même chose finalement : Jamais assez blonde, jamais assez mince, jamais assez belle, jamais assez comme les autres voudraient que l’on soit en fait ! 
J’imagine que ce que j’essaye de dire c’est que tout n’est question que d’affirmation. Ne vous laissez brider par personne d’autre que par vous même. (Et encore, parfois on mériterai de se mettre deux ou trois tartes soi-même.) On est tous unique en notre genre, alors pourquoi ne pas en profiter ? Le tout tient dans un auto-portrait. Apprenez à vous cerner, à vous apprivoiser, et faites tout ce que vous pouvez – ce que vous voulez – pour être bien dans votre peau, pour être la meilleur version de vous même, celle qui vous apportera joie et bonheur au quotidien (et feront se taire les insatisfaits by the way 😉 ) !

Bangs

Bangs

Bangs

Bangs

Et vous, quelle est votre « truc » pour vous sentir vous ? Que faites vous pour vous sentir forte et confiante chaque jour ? Et surtout, y arrivez vous plus ou moins facilement ?

Dites-moi tout ça en commentaire 😀

Je vous embrasse fort ❤︎

Signature
Share

You might also like

Comments

Leave a Reply

Instagram