Follow me on:

  • [70e Festival de Cannes] : "The Meyerowitz stories" de Noah Baumbach

Hello, hello ! 

Et de deux films en compétition pour la firme de production/distribution Netflix. Et un fâcheux hasard à voulu, comme pour Okja (dont je vous parlais il y a quelques jours ICI), que la séance commence par un petit « couac » technique, rapidement maîtrisé, et par d’habituelles huées lors de l’apparition du logo Netflix… Définitivement, les réticences sont belles et bien présentes chez certains festivaliers quant à la présence du nouveau géant américain au sein de la sélection Cannoise.
Après, à savoir ce que vaut The Meyerowitz stories… Je vous donne mon ressenti tout de suite 😉

→ Affiche officielle à paraître prochainement ←

De quoi ça parle ?

Le récit intergénérationnel d’une fratrie en conflit rassemblée autour de leur père vieillissant.

Mon avis :

Une fois de plus pour Netflix, il s’agit là d’une belle proposition ! Et bien qu’on se demandais pourquoi Woody Allen n’étais pas présent au festival cette année, pour une troisième fois consécutive, The Meyerowitz Stories compense un peu le manque avec un film qui fait comme un clin d’oeil au réalisateur américain. Effectivement, le film invoque plusieurs personnages qui évoluent dans un même cercle et discutent. Beaucoup. Énormément xD [70e Festival de Cannes] : "The Meyerowitz stories" de Noah Baumbach Clairement si vous n’aimez pas les films « bavards » j’aurais tendance à vous conseiller de passer votre chemin. Cela dit, on ne peut pas lui enlever ses dialogues plutôt excellents, d’une habileté qui régale et de répliques cinglantes mais pleines d’humour.
Un humour appuyé par un casting plutôt dingue : Adam Sandler, Ben Stiller, Dustin Hoffman, ou encore Emma Thompson.

[70e Festival de Cannes] : "The Meyerowitz stories" de Noah BaumbachThe Meyerowitz Stories, bien que totalement « inspiré du travail de »arrive tout de même à distraire le festivalier encore ensommeillé et le laisse sortir en se disant une fois de plus que « Netflix n’est peut-être pas si atroce que ça ». Après, je n’en retiendrais que très peu.

À bientôt pour la bande-annonce et la date de sortie sur la plateforme Netflix 😉 

Signature
Share

You might also like

Leave a Reply