Follow me on:

  • [70e Festival de Cannes] : "In the fade" de Fatih Akin

Hello, hello ! 

Je vous retrouve aujourd’hui avec un billet cinéma, et plus particulièrement Cannois !
Et c’est d’un de mes coups de coeur, récompensé par le prix de la meilleure interprétation féminine que j’ai choisi de vous parler ici, à savoir : In The Fade du réalisateur allemand Fatih Akin.

[70e Festival de Cannes] : "In the fade" de Fatih Akin

De quoi ça parle : 

La vie de Katja s’effondre lorsque son mari et son fils meurent dans un attentat à la bombe.
Après le deuil et l’injustice, viendra le temps de la vengeance.

Mon avis : 

[70e Festival de Cannes] : "In the fade" de Fatih Akin

Je crois très sincèrement que rarement un film aura été aussi percutant que dans le contexte actuel.
Vous l’avez lu dans le synopsis et vous le verrez dans la bande annonce : In The Fade aborde la perte liée au terrorisme, et ce, au fil de trois « chapitres » tout autant pertinents et bouleversant que le propos en lui même.

[70e Festival de Cannes] : "In the fade" de Fatih Akin

Le drame de l’attentat, la perte des proches, le deuil, le procès et la défense des deux assassins, le fait de tourner la page (ou non)… Ce sont autant de parties abordées ici, qui donnent au film toute sa force, appuyé par une performance d’actrice absolument bouleversante que l’on doit à la talentueuse Diane Kruger.
C’est une actrice que j’aime énormément de base, mais c’est sans doute aucun que je peux affirmer qu’elle campe ici son meilleur rôle ! Peut-être même son plus difficile d’ailleurs.

[70e Festival de Cannes] : "In the fade" de Fatih Akin

Tout du long du film je me suis surprise à me sentir pleinement impliquée, presque directement touchée par l’évènement qu’affronte ici le personnage de Katja. La résignation, la rage, le soulagement, c’est avec une rare intensité que j’ai pu ressentir tout cela au fil des presque 2h de film.
Le sujet est sensible, le film patine donc sur un terrain glissant au risque, à n’en pas douter, de se mettre la critique à dos. Cela dit, In The Fade est un moment intense, un tourbillon d’émotion du début à la fin, se bouclant sur un plan emprunt de sérénité.

[70e Festival de Cannes] : "In the fade" de Fatih AkinJe ne peux donc que vous encourager vivement à aller voir In The Fade au moment de sa sortie en salle, et pourquoi pas, en attendant, de visionner la bande annonce du film 😉

In The Fade sera à retrouver en salles à partir du 10 Janvier 2018.

↓ La bande annonce ↓

Signature
Share

You might also like

Leave a Reply

Instagram