Follow me on:

  • [70e Festival de Cannes] : Compte rendu & Vlog

Hello, hello !

C’est presque un mois tout pile après la clôture de la 70ème édition du Festival de Cannes, que j’ai choisi de vous revenir avec un petit compte rendu de mon expérience et, bien évidement, le traditionnel Vlog annuel.
Des anecdotes, des souvenirs, un ressenti, je voulais partager tout cela avec vous aujourd’hui histoire de boucler la boucle Cannoise pour cette année 😉


Je vous faisais part il y a quelques jours de ma petite histoire avec le Festival de Cannes. L’histoire d’un rêve de petite fille que j’aime à garder tout près de mon coeur tellement elle m’est chère.
Une rêve aujourd’hui devenu réalité, puisque depuis 3 ans maintenant je vous emmène avec moi sur ce lieu mythique dédié au cinéma. Un lieu qui, les plus futés l’aurons deviné, à grandement inspiré le nom du blog, alors même que je n’envisageais pas me retrouver un jour sur le red carpet plus glamour au monde.
De cette troisième édition, et au vu des précédentes, je ne vous cacherais pas que j’attendais énormément. Vous connaissez l’adage : « Jamais deux sans trois »… Et à la troisième, ou les années passant, les exigences évoluent, deviennent plus précises. C’est presque bête à dire, mais on espère toujours plus.
D’aucun verront cela comme une forme d’insatisfaction. Je préfère voir ça comme un petit challenge.
Si la première année, il s’agissait presque purement et simplement de réaliser un rêve, la deuxième année s’est voulue plus déterminante puisque j’ai rencontré énormément de monde (dont certaines personnes sont devenues des amis, ou des connaissances incontournables avec qui j’ai plaisir à me retrouver chaque année).
Donc une année de plus est aussi égale à un palier supérieur. Et Cannes devient, je ne vous le cache pas, un enjeu de plus en plus professionnel. Je n’y vais donc plus dans cette « simple » optique de monter les marches, mais dans le but de construire quelque chose de concret, tout simplement. Les occasions de faire des rencontres professionnelles étant absolument déterminantes à ce moment. Et quand on veut évoluer professionnellement dans un milieu, il est normal que les attentes soient toujours plus grandes.
Cela ne lui retire en rien son aspect exceptionnel qui tient du rêve. Je prend toujours autant de plaisir et ma première montée des marches, chaque année, est vécue de la même manière que cette première fois il y a 2 ans : en tremblant comme une feuille xD
Eh oui, alors que j’ai maintenant 48 montées des marches à mon actif, la sensation reste la même à chaque cérémonie d’ouverture : l’entrée sur le tapis rouge, le grouillement des photographes, la musique qui donne envie de danser et chanter à tue tête, MAIS à coté de ça je me retrouve aussi juchée sur des talons de 11cm, à coté de Louane et Benjamin Biolay, les jambes flageolantes alors que de moins en moins de pas me séparent des marches, le coeur qui s’emballe et les mains tremblantes tandis que je tente de vous faire partager l’expérience sur InstaStory (VÉ-RI-DI-QUE).
Mais cette année, si je devais dresser une liste de mes meilleurs moments, ils seraient les suivant :

  • Emménager le temps de 15 jours avec les blogueurs le plus géniaux de la Croisette.
    Puisque comme vous avez pu le constater, j’ai été accompagnée, tout du long de cette aventure, des garçons de Cannes en Live ! que j’ai eu le plaisir de rencontrer au détour d’une file d’attente l’an passé et qui sont devenus des amis d’exception.
    Et que dire d’autre que je les adore ? Ils m’ont accueilli à bras ouvert dans leur équipe et m’ont fait passer des moments absolument inoubliables (pour certains classés secret défense d’ailleurs xD). Je sais qu’ils liront ces quelques lignes ; et les garçons, comment vous dire merci pour cette folle aventure ?
  • Monter les marches en baskets, short… et pas coiffée.
    De ce que j’ai appris de Cannes ces dernières années, il s’agit là du VÉRITABLE luxe. Je vous assure que monter les marches en tenue de gala est toujours un moment génial, digne d’un conte de fée, mais quand vous avez l’esprit aussi tordu que le mien et que vous êtes d’un tempérament « challenger », ça ne vous suffira plus.
    J’ai donc annoncé cette année : le défi était d’emmener mes confortables et bien aimées Nike à la rencontre de ces marches qui n’acceptent normalement ni plus ni moins que des paires d’escarpins signés Louboutin xD Et le meilleur moyen de mêler l’utile à l’agréable a été de privilégier les projections presse du matin.
    Et j’avouerai que pour le coup, le challenge, il pique. Alors que je m’y retrouvais encore l’an passé en enchainant exclusivement des séances de gala (séances du soir et tenue de soirée exigée du coup), cette année j’ai combiné projections presse du matin (le réveil à 7h qui fait bien plaisir), séances de gala, suivies de soirées pour le moins exceptionnelles. Autant vous dire qu’entre tout ça et l’écriture des billets pour le blog,  si je profitais de 4h30 de sommeil par nuit, c’était bien le maximum ! Ces moments n’en restaient pas moins excellent cela dit (mais juste les matins où la machine a café décidait de ne pas faire de caprice…).
  • Rencontrer de sacrées personnalités.
    L’avantage de faire les séances presse du matin, c’était aussi de croiser Will Smith, Pedro Almodovar, Jessica Chastain, etc… tous les matins. Je peux vous dire que rentrer à la maison après et croiser vos parents dans la cuisine au moment du petit déjeuner, ça fait plaisir, mais ce n’est pas le même standing 😛
    Et la rencontre qui, je crois, m’a le plus marquée cette année, est celle avec Kristina Bazan, blogueuse et e-égérie L’Oréal Paris. C’est une personnalité que j’admire depuis plusieurs années, et la rencontrer en privé dans les studios L’Oréal Paris a été un moment absolument génial, inoubliable puisque je peux vous jurer que ce côté adorable qu’on lui imagine sur les réseaux sociaux ou sur son blog n’a rien de feint. La blogueuse de Kayture reste sans aucun doute l’une des rencontres dont je suis le plus fière 🙂
    J’ajouterai à tout cela des montées des marches aux côtés de personnes exceptionnelles comme Barbara Palvin, Louane, Benjamin Biolay, Delphine Wespiser, Robert Pattinson (des tas d’autres noms pourraient venir compléter la liste, mais comment s’en souvenir de TOUS ? xD) ; et encore des rencontres un peu improbables comme avec les youtubeuses/blogueuses Je Ne Suis Pas Jolie, Horia, Djioulicious, Peek A Booo, Salima… Toutes tenant du hasard le plus total et donnant lieu à des moments inédits et absolument géniaux.
  • Assister à des moments magiques et transcendants à L’Â.M.E, petit coin de paradis aménagé dans les ruelles Cannoise. Un petit coin bien gardé puisque difficilement accessible. Cela dit, une fois l’entrée dans cette belle alcôve acquise, on a envie d’y retourner, encore et encore et de profiter pleinement de l’ambiance fraîche et – un peu – bobo du lieu.
    Un aspect que l’on pourrait relier au point précédent puisqu’il a aussi été le lieu de belles rencontres, notamment avec Mathieu Chedid qui nous y a offert – de façon tout à fait spontanée – un concert privé. L’Â.M.E est décidément un lieu dans lequel la magie opère.

J’imagine que j’oublie de lister ici tellement de détails… Finalement c’est un peu comme lorsque vous rêvez la nuit. Vous savez que vous avez adoré le rêve que vous avez fait et pourtant lorsque vous y re-songez, seulement quelques bribes vous reviennent de façon distincte.
Je sais que pour certain(e)s, cette période de festival aura été pénible par ici devant la recrudescence d’articles dédiés au cinéma, aux films, et non à la beauté comme il a été coutume cette année. Mais comme je l’avais déjà rappelé dans un petit début d’article durant le festival, et devant le nombre de désabonnements auxquels j’avais eu affaire, My Red Carpet by S a toujours eu pour but de mêler les deux principaux aspect de ma vie, mes deux passions : la beauté et le cinéma.
Tout au contraire, je sais que d’autres aurons pris plaisir à suivre ce type de billets, et à m’accompagner une fois de plus dans cette aventure un peu hors du commun. Peut-être prendrais-je le temps l’année prochaine (si année prochaine il y a 😉 ) d’axer un peu plus mon contenu Cannois sur des articles dédiés à la beauté… Seul l’avenir nous le dira 😉
Mais dans tous les cas, une seule intention prône finalement ici pour moi : celle de vous remercier, vous qui m’avez suivie tout au long de cette belle parenthèse. Que vous m’ayez rejoint en court de route, ou que vous soyez ici depuis un moment, si ce n’est depuis les débuts du blog : merci pour tout ! Vos pensées, vos commentaires ou même vos simples lectures me font toujours énormément plaisir et comptent beaucoup, surtout durant ce type de moment et avec la connaissance de tout le travail engrangé. Parce que croyez-moi que tout ça ne se fait pas en un claquement de doigts ^^

Après ces belles paroles, l’heure serait donc au Vlog 😛
Si les années précédentes j’avais fait des vlogs plutôt conséquents, sur le modèle typique du « blablabla », cette année j’ai choisi de vous proposer quelque chose que j’espère être plus fluide, plus rythmé, plus dynamique et surtout plus court et facile pour vous à regarder 😉

Dites-moi vite en commentaire s’il vous a plu !

Je vous embrasse fort ❤︎

Signature
Share

You might also like

Leave a Reply

Instagram