Follow me on:

  • Couverture

Hello helloooo ! 

Suite (et bientôt fin) de ma série de billets en images dans lesquels je partage avec vous mon Festival de Cannes ! J’ai envie de m’excuser une fois de plus pour le retard tellement involontaire de ces publications… Pardoooooon mais ce n’est pas moi, c’est l’internet le fautif !
Pour compenser du mieux possible, voici donc les journées 7 et 8 de mon Festival de Cannes 😉

JOUR 7 

On commence comme chaque jour avec quelques clichés de la Croisette en pleine effervescence festivalière. Ce jours n°7 était synonyme de soleil et de chaleur ! La vie cannoise parfaite !
Thierry Fremaux le disait d’ailleurs : « Ce que les gens veulent pour le festival de Cannes, c’est du soleil et deux chefs-d’oeuvre par jour ! ».

1

2

L’entrée du Marché du Film 

Le marché du film c’est cet endroit où se retrouvent producteurs et distributeurs afin de dénicher de petites perles en bobine qui n’ont pas encore trouvé preneur sur le marché du film international.

4

5

Les « petites » marches d’accès à la salle Debussy 

6

Il faut savoir que le palais des festival ce n’est pas QUE ces grandes marches rouge que vous voyez à la télévision ou dans les médias. Donc oui, on trouve certes le bien connu Grand Théâtre Lumière, mais également la salle Debussy, la salle Buñuel, la salle Bazin et la salle du Soixantième qui servent elles aussi de salles de projection durant la période du festival.

7

8

Le Casino et la Terasse de la Villa Scheweppes 

9

10

Direction la montée des marches pour le film en compétition des frères Dardenne La fille inconnue 

11

13

14

Puis comme une habitude, un rendez-vous pris chaque soir, j’enchaine avec un second film !
Il faut savoir qu’enchainer les projection du soir et les montées des marches comme ça, c’est toute une logistique, il faut parfois être calé à la minute près et sortir dès le générique de fin du premier film. PAS L’TEMPS D’NIAISER !!!
Et évidemment, on compte sur le temps que mettent les personnes à sortir de la première projection pour trouver une invitation pour la séance suivante… Généralement, si l’on se pose à un endroit stratégique, on y arrive assez rapidement, et on est près pour y retourner ! HOP HOP HOP !!!
Vous comprendrez que je ne peux évidemment pas vous dévoiler mes petites astuces… Ou tout du moins pas pour le moment 😉

17

C’est ainsi donc que j’ai enchainé avec Goksung (The Strangers) de Na Hong-Jin, film Hors Compétition et dixième montée des marches de ce 69e Festival de Cannes pour moi !
Concernant ce film, je pense que vous adorerez le voir si vous êtes un minimum calé niveau connaissances sur la politique coréenne et plus particulièrement sud-coréenne… C’est un film qui se lit, et qui est très dur à apprécier et à comprendre si on ne fait pas preuve d’une assez bonne « ouverture culturelle » de base ! Je n’ai pas eu ce mérite, je ne vais pas vous le cacher, et j’ai vraiment eu énormément de mal à comprendre le propos du film, sa satire, jusqu’à ce qu’on me fasse un topo politico-culturel 😉

18

JOUR 8

Jour 8… LE jour où l’on se rend compte que le rythme cannois est plutôt rude. Vous savez, vous vivez toute votre semaine en étant vraiment en forme, vous enchainez les films, les diners, les soirées, et un matin, vous vous réveillez fatigué, avec une barre d’une tonne sur le front… Le jour 8, c’est ce jours là. Celui où le café devient un indispensable en début de journée… Voir plusieurs fois par jour ahaha !
Mais comme d’habitude, on reprend cette petite routine sympathique : croisette et photos… Pour vous 😉

19

21

L’hôtel Majestic Barrière et sa fameuse plage 

22

On peut dire que les choses sont bien faites pour les accrédités à Cannes puisque dans le palais et pour tout accrédité pouvant entrer dans le Marché du Film, le café Nespresso c’est illimité et c’est cadeau ! Et dans ces moments là, CE jour là, on dit MERCI le Festival de Cannes xD

23

Et quitte à profiter du Marché du Film, autant faire un petit tour du côté du Village International afin de profiter de leurs plages privées, sur lesquelles seuls les accrédités peuvent aller en période de festival. Une bonne idée quand on veut éviter les plages bondées de touristes de la Croisette.

24

25

26

28

Et le moment tant attendu de la journée. LE moment tant attendu du festival même en ce qui me concerne. LA projection de Juste la fin du monde, petit dernier de Xavier Dolan, nommé en compétition. Un film que j’ai trouvé vraiment très mûr et excellant puisque complètement basé sur un non dit qui nous triture les méninges ! De plus, le casting est excellant, donc c’est pour moi un Dolan réussi (par contre n’allez pas vous attendre à un second Mommy, ce n’en est clairement pas un, mais cela ne retire rien à son charme !). 

31

Et le Festival de Cannes c’est aussi ça… Vous ne l’imaginiez peut-être pas, eh bien moi je choisi de vous montrer les dessous de l’institution ! xD ↓

Et enfin, petit instant de détente sur la terrasse du JW Mariott 🙂 

Et voilà pour ces deux nouvelles journées en photo !

J’espère que cela vous aura plu, et on se retrouve demain et après demain pour les suite et fin de cette série d’articles spécial 69e Festival de Cannes 🙂 

Je vous embrasse fort ! ♥︎

Signature
Share

You might also like

Leave a Reply